Le biomimétisme est une philosophie consistant à prendre la nature pour modèle afin de répondre aux enjeux du développement durable (sociaux, environnementaux et économiques).

La biomimétique est une méthodologie guidée par la nécessité de répondre à un besoin technologique ou organisationnel.

Un fonctionnement en écosystème

Cette approche a été définie par Janine M. Benyus, biologiste américaine, dès 1997, dans son ouvrage Biomimicry, Innovation Inspired by Nature. Ce livre pionnier, rapidement popularisé aux Etats-Unis, a été traduit en France en 2011 : Biomimétisme aux Editions Rue de l’Échiquier.

S'inspirer de la nature
La biomimétique se base sur l’étude des lois et l’efficacité de la Nature. Le monde vivant est pris en tant que modèle :

  • la Nature ne produit pas de déchets puisque chaque « déchet » produit est réutilisé dans un cycle le valorisant
  • la Nature met en place des solutions originales qui optimise les ressources et l’énergie.

Comment ça marche ?

La démarche de la biomimétique consiste en une multitude d’étapes clés :  

Appliquer la biomimétique à l’industrie c’est :

– entrer dans l’ère de la société décarbonée 
– porter un intérêt pour l’Humanité 
– porter un intérêt pour l’industrie

L’approche biomimétique permet de préserver la Planète et la biodiversité : moindre consommation de matière première et d’énergie, moindre pollution -> création de l’économie circulaire.

Pour l’industrie, la biomimétique stimule des innovations qui amènent une valeur ajoutée durable sur les marchés, permet de gagner en efficacité économique et environnementale (réduction des coûts et des déchets).

Les entreprises ayant appliquées cette approche sont en avance dans l’innovation (produits et sites).
Les exemples de recherche sont nombreuses comme : élaboration de surfaces antimicrobiennes, conception des matériaux composites avancés, textiles intelligents…

La biomimétique est un guide de recherche, appliqué pour l’industrie, car la Nature s’adapte en conservant et reproduisant les innovations les plus performantes.

Les niveaux et formes de la biomimétique

La biomimétique se définit généralement par ses trois niveaux d’inspiration.

 

Premier niveau: imiter les formes naturelles
Deuxième niveau: copier les processus naturels

Troisième niveau: reproduire l'écosystème